Recherche psychosociale

Recherche psychosociale


Le  PORT est un concept novateur de formation en recherche qui met en lien les chercheurs les plus renommés en oncologie psychosociale au Canada dans un grand nombre de disciplines différentes (par exemple, les soins infirmiers, la psychologie, la gestion, la médecine) ainsi que quatre universités (McGill, Dalhousie, Université du Manitoba et Université de la Colombie Britannique) offrant des bourses et subventions doctorales pour préparer les jeunes chercheurs à développer, expérimenter et peaufiner des interventions psychosociales à la fine pointe efficaces et accessibles aux personnes atteintes de cancer. La Dre Carmen Loiselle codirige le programme PORT et Dre Loiselle et Dr Zeev Rosberger sont tous deux des mentors pour le PORT.

 Sylvie Aubin, PhD
La Dre Aubin est une psychologue de la santé spécialisée en oncologie psychosociale possédant une expertise clinique et de recherche dans le domaine des relations sexuelles et conjugales après des traitements pour un cancer. Elle est membre du Programme d’oncologie psychosociale Louise-Granofsky (POP-LG). Elle est assignée à chacune des deux équipes interdisciplinaires suivantes, soit l’uro-oncologie et le Programme pour adolescents et jeunes adultes. Ses activités cliniques et de recherche portent sur l’évaluation et l’intervention en regard des problèmes d’adaptation sexuelle et relationnelle découlant des traitements du cancer.

 Sharon Bond, ts, tcf, PhD
La Dre Bond est une professeure adjointe à l’École de service social et au Département de psychiatrie de l’Université McGill, directrice du Programme de thérapie familiale du Département de psychiatrie de l’Hôpital général juif et directrice interdisciplinaire pour deux programmes de formation accrédités par l’American Association for Marriage and Family Therapy (AAMFT). Les recherches de Dre Bond portent sur la théorie de l’attachement et de l’alliance thérapeutique. Elle a été l’une des premières à développer une initiative de recherche collaborative interétablissement entre trois hôpitaux permettant de favoriser le transfert des connaissances entre les établissements et visant à consolider la recherche clinique en thérapie familiale. Elle agit aussi à titre de superviseure et enseigne aux résidents en psychiatrie la thérapie conjugale et familiale à l’Hôpital général juif. La Dre Bond était la récipiendaire de 2008 du Regroupement des unités de formation universitaire en travail social du Québec pour sa contribution exceptionnelle dans l’enseignement, la recherche et la pratique clinique en service social au Québec.

 S. Robin Cohen, PhD
Les recherches de Dre Cohen se concentrent dans le domaine des soins palliatifs et visent à optimiser la qualité de vie des patients atteints d’une maladie potentiellement mortelle et celle de leur(s) aidant(s). Elle a passé plusieurs années à concevoir des indicateurs de résultats chez cette population. La Dre Cohen dirige aussi la création d’une communauté de recherche collaborative pancanadienne en soins palliatifs et de fin de vie par le biais de la mise en place de réseaux de communication et, surtout, par la formation de nouveaux scientifiques dans ce domaine.

 Melissa Henry, PhD

Naomi Kogan, MSW, ts
Les recherches de Mme Naomi Kogan portent sur le domaine de l’expérience des aidants aux prises avec des patients en déni. Elle vise à mieux comprendre les conséquences de cette stratégie d’adaptation mal comprise sur les aidants afin de pouvoir en dégager des interventions cliniques potentielles. Elle s’implique au sein de « L’étude nationale de dénombrement des projets portant sur la dignité des patients de 2009 à 2011 » dans laquelle le Dr. Harvey Chochinov est le chercheur principal. Cette étude nationale subventionnée par les IRSC cherche à démontrer comment l’utilisation d’un inventaire des projets portant sur la dignité des patients peut aider à mieux comprendre les éléments sous-jacents à la détresse chez les patients atteints de cancer et leurs proches. La deuxième phase de cette étude visera à examiner les approches cliniques en lien avec les thèmes reliés à la dignité.

 Annett Körner, PhD
La Dre Körner, une psychologue diplômée (OPQ), est une associée de recherche chevronnée du Programme d’oncologie psychosociale Louise Granofsky et du Centre du cancer Segal, et une professeure adjointe à l’Université McGill dont les recherches s’étendent au domaine de la psychologie clinique et de la santé. Ses plus récents travaux portaient sur l’élaboration et l’évaluation d’interventions psychosociales auprès de personnes atteintes de cancer de la peau. À l’Hôpital général juif, elle étudie présentement quelle est la meilleure façon de guider les patients atteints de mélanome, tout au long de la trajectoire de soins, du moment du diagnostic à travers les phases d’évolution de la tumeur et du traitement du cancer et vers les ressources disponibles dans la communauté.

 Carmen Loiselle, PhD
Dre Loiselle est une chercheuse chevronnée du Centre de recherche en sciences infirmières et directrice de projet à l’Institut Lady Davis pour la recherche médicale de l’Hôpital général juif. Elle est aussi la Directrice du Programme de soins infirmiers en oncologie du département d’oncologie de l’Université McGill et une professeure adjointe à l’École des sciences infirmières de l’Université McGill. Ses intérêts de recherche comprennent les comportements de recherche d’information et de prise de décision de patients atteints de cancer, la communication entre le patient et le professionnel de la santé, l’oncologie psychosociale et l’utilisation des technologies de l’information dans les soins aux personnes atteintes de cancer.

 Karl Looper MD, MSc
Le Dr Looper est un psychiatre spécialisé en recherches psychosomatiques. Ses travaux actuels, au Centre du cancer Segal, consistent en une étude comparant différentes approches de dépistage de la dépression chez les patientes atteintes de cancer du sein et la prise de décision entourant la participation dans des essais cliniques de patients atteints de cancer. Le Dr Looper supervise des étudiants en recherche aux études supérieures inscrits au programme de maîtrise en psychiatrie de la Faculté des études supérieures de l’Université McGill.

 Sylvain Néron, PhD
Le Dr Néron est le coordonnateur clinico-administratif du Programme d’oncologie psychosociale Louise Granofsky. Ses intérêts de recherche portent sur l’utilisation clinique de l’hypnose comme analgésique et anxiolytique dans le soulagement des symptômes reliés au cancer et lors d’interventions médicales et chirurgicales et, parallèlement, à l’élaboration d’études sur les biomarqueurs. Il s’intéresse aussi au dépistage de la dépression afin de prévenir les conséquences négatives sur l’observance du traitement oncologique, à la gestion du stress et aux interventions et aux traitements de résolution de problèmes pour la détresse et les troubles affectifs chez les patients atteints de cancer et leurs proches.

 Zeev Rosberger, PhD
Le Dr Rosberger est le directeur du Programme d’oncologie psychosociale Louise Granofsky. Il est aussi le directeur du Programme d’oncologie psychosociale de la département d’oncologie, l’Université McGill et le directeur de  l’option en oncologie psychosociale (OOPS) (le site web en anglais seulement) pour les étudiants au doctorat, de l’Université McGill. Ses intérêts de recherche comprennent l’impact des chimiothérapies gonadotoxiques sur la fertilité, le fonctionnement sexuel et l’adaptation psychosociale des jeunes hommes atteints de cancer des testicules ou des ganglions lymphatiques, les conséquences psychosociales du dépistage du virus du papillome humain (VPH) et du cancer du col utérin, des études d’évaluation comparative de la dépression chez les patients atteints de cancer et les enjeux éthiques, juridiques et sociocomportementaux associés au risque génétique de cancer.

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.