Programme de simulation de médecine d'urgence de l'HGJ

Le programme de simulation de médecine d'urgence de l'Hôpital général juif (HGJ) favorise une approche coopérative, en équipe multidisciplinaire des soins de santé, grâce à la simulation médicale et au compte rendu efficace. Pour se faire, il y a six éducateurs en simulation, dont 5 médecins et 1 infirmière, en plus d’une multitude de professionnels multidisciplinaires.

Les étudiants en médecine d'urgence, les résidents, les infirmières, les inhalothérapeutes ainsi que d’autres membres du personnel soignant, prennent en charge les patients «simulateurs» avec des conditions potentiellement mortelles et complexes, en imitant des situations médicales d'urgence réelles. De cette façon, les participants ont la possibilité d'appliquer leurs connaissances et leurs compétences dans un environnement axé sur l'apprenant.

Ces événements de simulation se déroulent «in situ», au département des urgences ou au centre de simulation de l'HGJ. Les acteurs, actrices ou mannequins servent de patient réaliste. Les mannequins communiquent avec les participants par la parole, le clignement des yeux et la respiration. Ils ont même une pulsation cardiaque. De plus, l'équipement de la simulation comprend la pression artérielle, la saturation en oxygène et les moniteurs cardiaques.

Notre centre de simulation comprend un mannequin  Laerdal SimMan connecté à un serveur avec 3 caméras vidéo, des microphones, des haut-parleurs, ainsi qu’un moniteur pour le patient simulateur. Nous diffusons en temps réel un composite de plusieurs flux vidéo de l'équipe de soins de santé, avec un son de haute qualité, aux observateurs qui sont dans un endroit éloigné ou une salle de conférence adjacente. De plus, nous affichons le moniteur patient, les électrocardiogrammes, la radiographie pulmonaire, les vidéos échographiques, dans la zone de traitement simulée pour les participants, mais également pour les observateurs.

L'éducation basée sur la simulation fournit un environnement sûr et tolérant aux erreurs, où les vrais patients ne sont pas à risque. Tous les apprenants conviennent qu'il est préférable de commettre des erreurs dans l'environnement de simulation plutôt qu'en milieu clinique. En soulignant et en renforçant le «contrat d'apprentissage» pour tous les participants, les membres sont réceptifs au processus d'apprentissage et aux commentaires reçus pendant le compte rendu. Ce contrat d'apprentissage souligne que tous les participants sont intelligents, motivés, souhaitent le meilleur pour leurs patients et souhaitent s'améliorer. Le compte rendu est un élément extrêmement important du processus éducatif, où les participants sont en mesure d'explorer davantage ce qui s'est bien passé et les aspects du scénario qui pourraient être améliorés.

Les apprenants sont dans un environnement qui simule la réalité. Les scénarios sont évolutifs et les paramètres changent en fonction des performances de l'équipe soignante. Chaque scénario a des objectifs d'apprentissage médical spécifiques et préconise des stratégies de gestion des ressources de crise, y compris, par exemple, la valeur du leadership, la communication efficace de l'équipe et la prise de décision. Les membres de l'équipe de soins de santé sont encouragés à résumer et à partager leur «modèle mental», exerçant ainsi un leadership et un suivi efficace.

Pendant le pré compte rendu, les équipes de soins de santé se font rappelé les avantages de la gestion des ressources de crise dans ces scénarios simulés stressants. Pendant le compte rendu, les spécificités de la communication d'équipe sont discutées de manière interactive. L'objectif est que les leçons apprises se traduisent par la prestation de soins efficaces et complets à de vrais patients, en favorisant de meilleures équipes multidisciplinaires.

Le programme de simulation de médecine d'urgence de l'Hôpital général juif  travaille conjointement avec les directeurs du programme de résidence en médecine d'urgence et les chefs des résidents de l'Université McGill, pour s'assurer que le programme de simulation complète bien le programme de formation en résidence. Les activités éducatives basées sur la simulation sont particulièrement utiles en ce qui concerne la gestion de présentations et de sujets rares, dans lesquels des soins coordonnés en temps opportun sont primordiaux.

De plus, le Dr Errol Stern, directeur du programme de simulation  de médecine d’urgence de l'HGJ, est membre du comité d'amélioration de la qualité et il fait la promotion de l'intégration de la simulation médicale dans le programme d'amélioration de la qualité de l’HGJ. Avec la simulation, les causes profondes des incidents médicaux critiques peuvent être explorées, atténuant ainsi les dommages. L'objectif ultime est d'améliorer la prestation des soins de santé et la communication de l'équipe lors des interventions de crise.

Errol Stern MDCM, CHSE, FACEP, FRCP, CSPQ
Département d’urgence, Hôpital général juif
CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de Montréal
Professeur agrégé, Faculté de médecine
Département de la médecine d'urgence, Université McGill
Directeur du Programme de simulation en médecine d’urgence de l’Hôpital général juif

Équipe du Programme de Simulation en Médecine d’Urgence de l’HGJ
Dr Kamy Apkarian; Dr Haran Balendra; Dr Julia Bernard; Mme Melanie Sheridan;
Dr Madelaine Yona

Hôpital général juif | Jewish General Hospital
3755 ch. de la Côte-Sainte-Catherine Rd., Suite H-197
Montréal, QC H3T 1E2

Les simulations de cas d’urgence confèrent des avantages concrets lors de situations réelles - Nouvelles HGJ - Août 2018

En juin 2018, l'équipe de simulation de médecine d'urgence a développé un événement de simulation «in situ» impliquant des médecins et des infirmières d'urgence de néonatologie et de gynécologie, des thérapeutes respiratoires et des coordonnateurs d'unité paramédicale. Cet événement a été présenté dans les  nouvelles électroniques de l'HGJ en août 2018.

La fidélité et le réalisme ont été rendus possibles grâce à une planification globale et à l'utilisation de participants confédérés, qui connaissaient le scénario et qui y participaient. De plus, pour garantir que les observateurs du fournisseur de soins de santé ne perturbent pas le réalisme, la vidéoconférence a diffusé l'événement de simulation dans les salles de conférence adjacentes remplies d'observateurs du fournisseur de soins de santé.

Au cours du compte rendu de cet événement, les leçons apprises ont été approuvées avec enthousiasme, et ont en effet effectué des modifications de protocole et l'achat de nouveaux équipements.

HGJ département de médecine - Prix de l'enseignant de l'année - 2017 - Dr. Errol Stern

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.