Programme de nutrition et réadaptation du cancer

Pour nous joindre:

Tél: 514-340-8222 poste 23150
Fax: 514-340-8738
Bureau: E-809

Faire un don au programme

Directeur médical: Thomas Jagoe, MB BChir, PhD
Infirmière clinicienne spécialisée: Monica Parmar, inf. MSc(A)

Le Programme de nutrition et réadaptation en oncologie (CNR) de McGill est un programme hautement novateur mis sur pied en 2002 par le Dr Neil MacDonald par l’entremise du Département d’oncologie de l’Université McGill. Le programme, qui comprend des cliniques localisées au Centre du cancer Segal et à l’Hôpital Royal Victoria, combine à la fois le counseling nutritionnel et la réadaptation physique pour aider à atténuer les symptômes de perte d’appétit, de perte de poids, de diminution de la capacité fonctionnelle et de fatigue, des problèmes courants associés au cancer. 

Voici la  brochure sur le programme CNR.

La clinique du Centre du cancer Segal

Deux cliniques d’une demi-journée chacune ont lieu chaque semaine. La majorité des patients vus à la clinique sont ceux atteints de cancers des poumons ou gastrointestinaux dirigés par leur oncologue, mais un nombre croissant de patients atteints d’autres formes de cancer sont maintenant vus à la clinique. Avant leur première visite, chaque patient participe à un entretien avec la coordonnatrice interpro-fessionnelle et tout problème jugé urgent est communiqué au professionnel pertinent de l’équipe. Nous demandons aux patients d’auto-évaluer leur niveau et leurs sources de détresse à l’aide d’un outil d’évaluation standard, de même que de compléter deux questionnaires sur leurs symptômes, l’un portant sur les symptômes physiques et psychologiques et l’autre sur leur état nutritionnel. Le patient rencontre ensuite le médecin, l’infirmière, la diététiste et la physiothérapeute qui procèdent à une évaluation et élaborent un plan conjoint individualisé pour répondre aux besoins du patient.

Le plan peut comprendre des ajustements à la diète, y compris l’utilisation de suppléments nutritionnels spécifiques, au besoin, et un programme d’exercice individualisé. Les diététistes suivent les patients à l’extérieur du cadre de la clinique pour renforcer leurs conseils nutritionnels et les physiothérapeutes supervisent des séances d’exercice hebdomadaires ou bihebdomadaires, au Département de physiothérapie, pour les patients incapables de débuter un programme d’entraînement. Pour d’autres patients, des conseils sont donnés en lien avec des programmes de physiothérapie à domicile qui répondent à leur état de santé général et à leur niveau d’activité. L’infirmière est aussi impliquée dans le suivi des patients entre les visites à la clinique, au besoin, et peut aider à renforcer le plan de soins, à soulager les symptômes, à faire le lien avec les services de soins et de soutien et à assurer la liaison avec d’autres équipes soignantes. Au besoin, les patients peuvent aussi être dirigés vers le psychologue ou les travailleurs sociaux du PNRO ou l’équipe de la clinique de douleur ou de soins palliatifs, après consultation avec l’équipe d’oncologie primaire.

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.