Cancer : Pourquoi moi?

« Pourquoi moi? »

Il s’agit de l’une des questions qui sont le plus fréquemment posées lorsque quelqu’un reçoit un diagnostic de cancer. Vous essayez de trouver une raison qui explique ce cancer. Vous essayez de voir comment vous auriez pu l’éviter. Puisque la médecine, à l’heure actuelle, peut rarement identifier une cause claire pour un cancer, vous pouvez être tentées de trouver des réponses ailleurs.

Les facteurs de risques multiples du cancer

Le cancer est une maladie qui peut être influencée par plusieurs facteurs. Ces facteurs peuvent augmenter le risque de cancer sans être identifiés comme une cause claire. La recherche scientifique essaie continuellement de mieux comprendre les modèles et les liens entre les facteurs de risques et le cancer.

Le cancer n’est pas une punition

Plusieurs auteurs ont écrit à propos du « pourquoi moi? ». Parfois à travers un cheminement spirituel ou en tentant d’établir des liens entre les émotions et le cancer.

Une réponse à « pourquoi moi? » signifierait que vous avez fait quelque chose de mal. Que vous auriez pu avoir de meilleures habitudes de vie, de meilleures relations avec les autres ou que vous auriez pu mieux contrôler des éléments de votre vie afin d’éviter d’avoir un cancer. Tout comme si le cancer était une punition.

Le cancer, une affaire de cellules

En réalité, les cellules cancéreuses se préoccupent bien peu du corps dans lequel elles vivent (le vôtre, dans ce cas-ci). Pour mieux comprendre comment les cellules « pensent », nous allons regarder de plus près les mécanismes biologiques derrière la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui : l’évolution.

La vie en évolution

L’évolution est une théorie qui explique la vie et son histoire. Charles Darwin en a expliqué les principes dans son livre L’Origine des espèces en 1859. Depuis, la «  théorie de l’évolution » a profondément influencé les sciences de la vie ainsi que les sciences humaines et sociales. Nous verrons bientôt en quoi cela concerne votre cancer.*

L’évolution: survivre et se reproduire

Au coeur de la théorie de l’évolution, nous trouvons

● la survie

● la reproduction

La survie et la reproduction permettent à vos gènes d’être transmis à vos enfants.

Parfois, des mutations génétiques arriveront (pour le meilleur et pour le pire)

Des petites mutations feront des changements dans le bagage génétique qui est transmis à vos enfants. Ces mutations génétiques peuvent être visibles ou invisibles.

Les cellules en évolution

L’évolution s’applique aussi aux cellules. Elles passeront aussi par des mutations et survivront mieux. L’un des effets secondaires est que certaines cellules survivront si bien qu’elles ne cesseront pas de grandir…jusqu’à en devenir un cancer.

Le cancer en action, évolution incluse

Les lignées cellulaires (une cellule, ses « enfants » et leurs « enfants », etc.) se développent plus rapidement que de nouvelles espèces. Une nouvelle espèce peut prendre des millions d’années à évoluer. En comparaison, une lignée de cellules cancéreuses peut prendre entre quelques mois et quelques années à se développer.

Prenons un exemple pour rendre les choses plus claires. Une mutation dans l’ADN d’une cellule dans un organe vital comme le foie pourrait lui donner l’avantage de se développer rapidement. La cellule et ses « enfants » se reproduiront plus rapidement que ces cellules voisines dans le foie. Ces cellules deviendront de plus en plus nombreuses et, éventuellement, pour simplifier les choses, l’organe vital aura un cancer.

Vous pouvez vous demander quel avantage il y a pour une lignée cellulaire de faire du mal à son hôte, comme le cancer dans le foie de l’exemple ci-haut. Bien, nous pourrions simplifier l’évolution à une cellule unique qui se comporte comme un individu et qui agit que pour sa propre croissance. Les cellules cancéreuses agissent pour leur propre survie et pour se reproduire, même si cela cause du mal à l’individu dans lequel elles vivent. En d’autres mots, la cellule « aime » grandir rapidement et ne se préoccupe pas de faire du mal à son hôte.

Moins de « pourquoi moi? » et plus de « Et maintenant? »

Parler du cancer en matière de biologie et d’évolution nous montre que les gens ont bien peu à voir dans le développement d’un cancer. Il s’agit d’un processus aveugle qui ne distingue pas les « bonnes » des « mauvaises » personnes. Il peut être enclenché ou non par un ou par plusieurs facteurs de risque.

Les cellules qui vous aident à rester en vie et celles qui vous nuisent ne voient pas la vue d’ensemble et pensent uniquement à leur survie et à se reproduire, un peu comme un humain à cellule unique.

Même si le désir d’expliquer votre maladie est fort, il est mieux de mettre de côté ces questions parce qu’elles demeureront sans réponse. Parce qu’elles pourraient vous faire sentir mal ou coupable alors que vous ne devriez pas vous sentir ainsi.

Ce qu’il est important en ce moment est de vous concentrer sur le meilleur moyen de vous occuper de ces cellules qui sont devenues des intrus et de trouver la meilleure façon de maintenir votre personne tout en éliminant ces cellules cancéreuses égoïstes qui tentent d’avoir le dessus sur vous.

______________________________________

-  Linda Lei, bibliothécaire médicale, Service d'Info-Santé pour les patientes de la clinique d'oncologie gynécologique

- Walter Gotlieb, MD, PhD, Directeur médical de l'équipe d'oncologie gynécologique

* Veuillez noter que l'explication de la théorie de l'évolution a été fortement simplifiée. Si vous êtes intéressée à en savoir davantage, il existe de nombreux livres, documentaires, sites Web, etc. pour tous les types de publics, en ligne ou à votre bibliothèque locale.

** Suggestion de lecture (disponible à l'emprunt au Centre de Ressources pour les Patients et leur Famille à la Bibliothèque des Sciences de la Santé de l'Hôpital Général Juif (A-200):

Références:

Dernière modification de la page le 

Nous recherchons toujours des commentaires pour améliorer notre site.